La période moderne et actuelle

La période moderne et actuelle

Les produits répandus après la formation de la caldeira du Piano pourraient constituer le «Mongibello moderne» et comprendre entre autre les coulées historiques de la région etnéenne et naturellement, les actuels cratères sommitaux. Dans les produits du Mongibello, il a récemment été observé une transition générale des termes les plus anciens et acides (relativement enrichis en SiO2) aux plus récents et basiques (c’est-à-dire relativement pauvres en SiO2) et porphyriques (riches en minéraux cristallisés en profondeur avant l’émission).

Le style éruptif de l’Etna actuel présente une nette prédominance de produits effusifs plutôt que de produits explosifs. Les éruptions des cratères terminaux («cratère central» auquel depuis 1969 s’est reliée la «Bocca nuova») sont aujourd’hui relativement rares alors que les éruptions des cratères subterminaux sont beaucoup plus fréquentes: le cratère du nord-est né comme puits dégazant en 1911 rivalise de nos jours en altitude (3 320 m) avec le cratère central; le cratère du sud-est (3 240 m), théâtre ces dernières années d’une spectaculaire série de fontaines de lave avec des jets qui atteignaient parfois 1 000 m.

À cette activité explosive s’ajoutent les manifestations latérales des appareils occasionnels et plus rarement, excentriques. Les appareils occasionnels sont des volcans monogéniques, à savoir des volcans liés à une seule éruption, directement reliés au système d’alimentation des conduits principaux du volcan. Les flancs de l’Etna sont recouverts de dizaines de ces appareils, constitués de cônes de scories pyroclastiques et de coulées de lave. Dans certains cas d’appareils occasionnels, les coulées de lave se sont déversées, détruisant des villes et des villages, ce qui est arrivé à la ville de Catanie en 1669 : l’appareil occasionnel, depuis les monts Rossi d’où sortait la terrible lave, est aujourd’hui recouvert d’une magnifique pinède. On attribue au «rift du NE» les innombrables appareils occasionnels de l’ère préhistorique du haut versant moyen du nord-est.

Les appareils excentriques possèdent une structure morphologique indistincte de celle des appareils occasionnels, mais dans ce cas, nous avons affaire à des centres d’émission qui ont des systèmes d’alimentation indépendants des conduits principaux. Naturellement, leur identification est indirecte et toujours incertaine et un exemple d’appareil excentrique est le mont Moio. L’activité éruptive, en particulier intense, de l’année 2001 pourrait, selon certains spécialistes, avoir bénéficié d’un magma alimenté par un système indépendant et qui pouvait être défini comme excentrique. Dans cette récente phase éruptive, immédiatement suivie d’une autre en 2002, les laves répandues et les produits pyroclastiques éjectés au cours de l’activité explosive étaient caractérisés (outre par la paragenèse commune des laves etnéennes) par la présence de l’amphibole peu commun, un inosilicate marqué par la présence de ions oxhydryles dans son réticule cristallin.

Dott. Ferlito Carmelo

Histoire de l’Etna

Histoire de l’Etna

«Etna fumeux, colonne du ciel, éternelle nourrice de la neige scintillante, dont les moindres recoins donnent naissance à des sources très pures d’un horrible feu» - Avec ces vers, Pindaro, au Vème siècle avant J.-C., exprimait son admiration et son profond respect...

lire plus
Les débuts, la période tholéitique

Les débuts, la période tholéitique

Le volcan etnéen se situe dans une région complexe d’un point de vue géologique. Le cadre géodynamique est dominé par la subdivision de l’avant-pays africain et de la croûte océanique ionique située sous la chaîne apennine. Selon une vision classique et pour le moins...

lire plus
La croissance, la période alcaline

La croissance, la période alcaline

Le mont Etna a grandi à travers une succession d’édifices volcaniques. Chacun de ces appareils constituait un véritable volcan qui naissait, qui grandissait au cours des dizaines ou des centaines d’éruptions, qui terminait ses activités et qui était érodé et détruit...

lire plus
Origines de la Vallée del Bove

Origines de la Vallée del Bove

Le première impression que l’on a de l’Etna depuis un avion ou en observant sa maquette à l’échelle, c’est qu'il manque un large morceau, voire un versant entier, sur le parfait cône volcanique, comme si une grande pelle à tarte avait arraché le flanc oriental de...

lire plus